rolando
PETRÓLEO VERDE
GREEN OIL
PÉTROLE VERT
des textes
des photographies
des vidéos
des annexes
Science et technologie dans
Pétrole Vert
Chroniques de la fusion
Curriculum Vitae

Depuis 1958, Rolando Peña a participé à diverses activités comme le théatre, la danse et les arts plastiques. En 1965, avec José Ignacio Cabrujas, il a monté les premiers spectacles multimédias á Caracas : « Témoignage » et « Hommage à Henry Miller » (danse, théatre, cinéma, projections de diapositives, etc.). Avec une bourse du Gouvernement du Vénézuéla, il est allé á New York étudier la danse avec Martha Graham, Alwin Nicolais et Merce Cunningham. En 1966, il réalisa « L'Illumination du Bouddha » avec Allen Ginsberg et Timothy Leary (spectacle psychédélique). En 1967, il fonde et dirige « La fondation pour la Totalité » (groupe latinoaméricain d'avant-garde), en réalisant des expositions, Happenings, films, publications, etc. Andy Warhol à filmé plusieurs Happenings du groupe et en même temps, Rolando Peña a participé comme acteur à plusieurs films de Warhol. L'année suivante, il écrit le scénario et joue dans le premier film réalisé sur Che Guevara et intitulé « Dialogue avec le Ché » tourné à New York par José Soltero. Ce film a été présenté au Festival de Cannes en 1969, au Festival de Berlin et á la Cinémathèque du Palais de Chaillot, à Paris. Il réalise sa première installation multimédia « Santeria » en 1975 à la Bogarin Workshop Galerie de New York et inaugure, avec cette oeuvre, l'annexe du Musée d'Art contemporain de Caracas.

En 1980, il expose « La Tour du pétrole » au Alternative Museum de New York. Il va alors développer le thème du pétrole tout au long de sa carrière en explorant les multiples possibilités. Il représente le Vénézuela à la Biennale de Venise en 1997. Deux ans plus tard, il conçoit le projet « Le modèle standard de la matière : hommage au XX ème siècle (installation multimédia interactive) au Musée d'Art contemporain de Caracas Sofia Imber. Cette installation propose une synthèse de l'histoire de l'atome depuis les premiers grecs jusqu'à aujourd'hui. Ce projet lui vaudra un hommage à Valence, en Espagne, à la Foire Internationale d'Art Contemporain, « Interarte 99 » et un autre á Salamanque à l'espace d'Art contemporain « El Gallo ». En 2000, il participe á la Biennale de Londres avec une installation vidéo « La marée noire ». Il présente le « Modèle standard de la matière dans le cadre de l'Expo 2000 à Hanovre, en Allemagne et une installation vidéo « Le feu sacré » pour Observatori 2000 à Valence, en Espagne. L'Association des jeunes Artistes d'Europe lui rend hommage dans le cadre de la Foire Internationale d'Art Contemporain, ARCO, marché de Fuencarral á Madrid. L'installation vidéo « Rupture spontanée de symétrie : le baril de Dieu » est présentée en 2002 á Salamanque, capitale culturelle de l'Europe cette annèe-là, à Londres, Biennale 2002, à l'Institut Italo Latino-Américain de Rome et au Musée- Pinacothéque Amedeo Modigliani de Follonica en Italie. En 2003, il présente Le baril de Dieu » à la galerie White Elephant de Paris. En 2004, « Images de la Résistance » (images digitales, actions et vidéos) est exposée dans la Salle de Photographie, Margot Benacerraf, de l'Ateneo de Caracas. Il organise les « Dialogues de la Résistance »pour l'Organisation Nelson Garrido, ONG, de Caracas. En 2005, la Faculté des Lettres de L'Université Catholique Andrés Bello de Caracas célèbre son oeuvre par un cycle de conférences intitulées « Art, science et technologie dans l'oeuvre de Rolando Peña » et présente l'installation multimédia interactive « Energie noire : hommage à Albert Einstein » au centre culturel Fondation Corp Group de Caracas. 2006 et présenté «Art, Science et Technologie dans l´ouvre de Rolando Peña» (Présentation-Multimédia) Maison de l´Amérique Latine, Paris, France. Pour le 2008 Inaugure « Le baril de Dieu » (Fresque), L'Université Catholique Andrés Bello, Caracas, Vénèzuela, «Art ≠ Vie: Action par Artistes des Amériques - 1960 - 2000 » (Photos, vidéo, cinématographie), El Museo del Barrio, New York City. USA., «Pedacito de Cielo », (Photos), Carpenter Center, Harvard University, Cambridge, USA, Place « Mene », Colinas de Bello Monte, Caracas – Vénèzuela. En 2009, il a été attribué avec «Guggenheim Fellowship,« participe «Performance ID» au Centro Cultural Chacao, Caracas. En 2010 lance "Le Modèle Standard de la Matière», œuvre monumentale, Université Simón Bolívar, Sartenejas, au Vénèzuela. Présente «Pétrole Vert» installation interactive multimédia et a terminé le spectacle avec « Art Sound Vert » LaCaja - Centro Cultural Chacao. En 2011, agissant dans le film "Reverón" par Diego Risquez et l'AICA (Association Internationale des Critiques d'Art) a décerné le prix AICA 2010 "Maître de l'art Vénézuélien".
Présent " Art Sound Black " Performance (Por el medio de la calle) Caracas, Vénèzuela. En 2012, présenter l'instalation "Le déversement de pétrole - Río Guarapiche" Velada Santa Lucía, Maracaibo, Vénèzuela. Le AVAP (Association Vénézuélienne des Artistes) donne Armando Reveron Prix 2012. A l'occasion de l'assemblée annuelle Asovac Convention LXII faire la murale «Le baril de Higgs» pour l'Université Metropolitana de Caracas, 2012.

Rolando Peña, en tant que curateur, a organisé les expositions internationales : « Les droits de l'Art », Chapelle de la Salpêtrière, Paris (1989) ; « Pierre Restany, le coeur et la raison », Morlaix, France (1991) ; Véme Muestra internationale de vidéo de Séville (1991) et « Au-dela », Observatori 2001, deuxiéme festival international d'Art de Valence, Espagne. Et présenté «Performance Art » (Dialogues-Performance) au Centre Culturel O.N.G., 2007, Caracas, Vénèzuela. En 2009, «Notre Performance Quotidienne» (Performance), UCAB (Université Católica Andrés Bello), CVA (Centro Venezolano Americano), ONG et Centro Cultural Chacao.